Quand les cantines se mettent à table… (PDF) Agrandir l'image
56

Quand les cantines se mettent à table… (PDF)

Commensalité et identité sociale

COMORETTO Géraldine , LHUISSIER Anne , MAURICE Aurélie

Référence : AL1910LE

  • Support : Téléchargement
  • Producteur(s) : Educagri éditions/Quae éditions
  • Collection : Sciences en partage
  • Niveau : Niveau 4
  • Public : Étudiants, enseignants et chercheurs ainsi que tous les professionnels de la restauration collective et les décideurs publics
  • Date d'édition : 23/06/2020
  • Format/configuration : Fichier PDF
  • ISBN : 979-10-2750360-5
  • Nombre de pages : 160


18,95 € TTC

En savoir plus

Face aux millions de repas servis quotidiennement en France, la restauration collective est aujourd’hui mise au défi de répondre à des enjeux de natures différentes : nutritionnels, environnementaux, sanitaires, économiques, sociaux et éducatifs. Si les établissements sont tous concernés par ces enjeux de société, ils ne se distinguent pas moins par des différences abyssales en matière de financement et d’intérêt politique, entre repas des enfants, des actifs et des personnes en institution (maison de retraite, Ehpad mais aussi prison, hôpital ou centre d’hébergement d’urgence...). À l’inverse, tous doivent répondre à la double contrainte d’une gestion collective qui essaie de s’adapter à des goûts et à des spécificités individuels (handicaps, régime alimentaire…). Présentant les résultats de plusieurs enquêtes empiriques, cet ouvrage met l’accent sur une dimension rarement étudiée des repas pris en collectivité, et pourtant fondamentale : leur fonction sociale. Il met en évidence l’expérience commune de ces repas partagés dans les constructions identitaires, quels que soient l’âge ou l’origine des convives, par exemple dans la formation de l’identité sexuée pour les enfants ou de l’identité nationale pour des salariés immigrés. Ces identités se forgent tant dans les interactions entre convives qu’entre convives et professionnels de la restauration collective, que le regard ethnographique permet ici de décrypter.

Sommaire

REMERCIEMENTS

INTRODUCTION

Partie 1. La cantine. Marqueur de différenciation et support d’identité des actifs

Chapitre 1. La pause méridienne des actifs : modes et lieux de restauration en temps contraint

Étudier le temps et les lieux des repas hors domicile à partir des enquêtes Emploi du temps de l’Insee

Les lieux de la pause méridienne

La durée des repas de midi

Conclusion

Chapitre 2. La cantine des usines Ford de Blanquefort dans la mémoire des ouvriers sénégalais retraités : un vécu commun avec les ouvriers français

Carnet de cantine… carnet ethnographique

Manger« moderne » à la cantine, c’est faire partie du nous « bordelais »

La commensalité de la cantine comme fabrique d’un en-commun ouvrier

Complicités nourricières

Jeunesse,frites et amour

La cantine de l’égotisme

Conclusion

Partie 2. Manger ensemble. De l’école primaire à la maison de retraite, la commensalité institutionnelle en question

Chapitre 3. Trouver sa place parmi ses pairs :partager un repas à la cantine en primaire et au collège

Se placer à table : entre commensalité institutionnelle et stratégies de contournement

Choisir ou subir sa place à table

La composition des tablées, un enjeu des sociabilités enfantines et adolescentes

Conclusion

Chapitre 4. Construction du rapport à la cantine chez les enfants de migrants : contrainte, adaptation et adhésion socialement différenciées

Cadre de l’étude

Qui va à la cantine en ZEP ? Variation selon l’origine sociale, l’âge et le sexe

Typologie du rapport à la cantine chez les enfants de migrants

Conclusion

Chapitre 5. Quand les critères médicaux et sociaux redessinent les formes de la commensalité : le cas de l’alimentation en Ehpad

L’agencement des tablées à l’épreuve de critères médicaux et sociaux

Le service à table : la commensalité à rude épreuve

Le contenu des assiettes : sentiment de dépossession et résistances

aux normes institutionnelles

Conclusion

Partie 3. Bien nourrir et éduquer les usagers ?

Genèse et perceptions de l’activité des professionnels de la restauration collective

Chapitre 6. Réforme des conduites et formations de diététique après la Seconde Guerre mondiale

Les formations de diététique

L’économe du besoin

Pratique sacerdotale et réforme des conduites de vie

Chapitre 7. Perceptions professionnelles et parentales de la restauration scolaire : un service à la croisée de découpages institutionnels dans un contexte d’éducation à la santé

Les programmes d’éducation au « bien manger », de l’école aux restaurants scolaires

Une restauration « déscolarisée » : le point de vue des professionnels

Une restauration « scolarisée » : le point de vue des parents

Conclusion

CONCLUSION GÉNÉRALE

LISTE DES AUTEURS

Nous vous suggérons aussi